Focus sur notre permanence au Donjon.

Toujours dans le principe d’assurer au mieux la présence de la Mission Locale de Moulins sur son territoire d’intervention, Patricia Auzolle-Desmytter tient les derniers mardis de chaque mois, durant toute la journée une permanence au Donjon.

Pallier les difficultés de mobilité des jeunes.

Au même titre que ce qui se passe pour Chantelle ( voir NL 7), l’existence de cette permanence tire son fondement de la difficulté qu’ont les jeunes à se déplacer quand ils n’ont pas le permis ou pas de véhicule. D’autre part, c’est aussi permettre à la Mission Locale de créer un réseau avec les partenaires et les collectivités territoriales.
Le mardi au Donjon, il se trouve que c’est jour de marché. Cette permanence ce corrèle donc avec ce rendez-vous hebdomadaire de convivialité, d’échange que représente – ancestralement - dans beaucoup de territoires ruraux, le marché hebdomadaire.
P. Auzolle-Desmytter reçoit ainsi une douzaine de jeunes par permanence. A l’origine d’ailleurs, cette permanence ne se déroulait que le matin mais devant l’augmentation de la demande des jeunes, elle a été étendue à la journée entière.
La Communauté de Communes du Donjon-Val Libre a de plus su créer de bonnes conditions d’accueil pour cette permanence. Cette collectivité met à la disposition de la Mission Locale un bureau au sein du « Relais des Services Publics » avec, de plus, les personnels d’accueil de ce « Relais » qui font une bonne interface pour orienter le public vers les services de la Mission Locale et en premier lieu, cette permanence mensuelle.

Un territoire à la croisée de trois départements…

« Une des spécificités du public jeunes que l’on reçoit ici – nous explique P. Auzolle Desmytter, - c’est que les jeunes naviguent un peu entre plusieurs territoires et départements. Géographiquement, le Donjon est très proche de la Saône et Loire. Ou même de l’agglomération roannaise.
Nous travaillons ainsi en corrélation avec d’autres professionnels de l’accompagnement vers l’emploi : que ce soit avec la Mission Locale de Gueugnon et sa représentation à Paray le Monial et Digoin, qu’avec la Mission Locale de Vichy qui a une permanence à Lapalisse. Nous nous transmettons des informations sur le tissu économique de ces territoires afin de pouvoir orienter les jeunes au mieux de leur profil et de leurs aspirations aussi sur le département de la Saône et Loire ou sur les environs de Vichy ou de Roanne. »

Plusieurs jeunes ont signé des contrats en  Emploi d'Avenir.

Par l’ensemble des contacts qu’elle entretient sur ces territoires, la Mission locale a permis à différents jeunes d’accéder notamment à des emplois en contrats aidés. La communauté de communes du Donjon-Val libre a ainsi recruté deux Emplois d’Avenir : une jeune femme en tant qu’agent administratif et une autre en tant que chargée d’accueil et de développement du tourisme. D’autre part, la maison de retraite du Donjon vient d’embaucher deux jeunes en CUI – CAE : une jeune assistante de vie et un jeune homme pour l’entretien des espaces verts.

Au coeur du métier de la Mission Locale : le suivi des jeunes en emploi.

Patricia Auzolle-Desmytter vient aussi sur place pour opérer le suivi de jeunes en emploi ou dans leur formation. Il faut ici rappeler en effet combien la Mission Locale assure et considère comme capital le suivi en entreprise des jeunes.
P. Auzolle Desmytter : « C’est une phase essentielle de l’accompagnement des jeunes dans leur parcours vers l’emploi. Nous assurons une juste médiation, un développement du dialogue entre les jeunes salariés et leur chef d’entreprise. Cela représente une sorte de « temps de réglage », entre le jeune, qui accède bien souvent à son premier poste, et son employeur.