Des nouvelles de la Garantie Jeunes à Moulins.

Pour rappel, la Garantie Jeunes est un dispositif destiné aux jeunes de 16 à 26 ans révolu, vivant avec de faibles conditions de ressources, ayant arrêtés leur parcours scolaire, sans emploi ni formation. Il peut constituer une des phases du nouveau Parcours d’Accompagnement Contractualisé vers l’Emploi et l’Autonomie ( PACEA). Informations générales sur le PACEA ICI.
Depuis janvier 2017, la Garantie Jeunes est maintenant généralisée à l’ensemble du territoire français. Pour sa part, la Mission Locale de Moulins a été parmi les premières à mettre en place cet accompagnement renforcé en collectif – d’abord sous forme expérimentale - depuis novembre 2013.
Le mardi 23 mai dernier, c’était ainsi déjà, à Moulins, la 35e promotion qui commençait cet accompagnement !!

Les grands principes du dispositif "Garantie Jeunes" sont : 

  • Un accompagnement en groupe : structuré par un cahier des charges composé d’outils ayant pour finalité la valorisation de ces jeunes afin de leur redonner confiance. Le tout est encouragé par une juste dynamique de groupe, encadré par l’expertise de conseillers Mission locale dédiés
  • Une prise de contact rapide avec le monde de l’entreprise avec de fréquentes périodes de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP). Ces prises de contact avec le monde professionnel se font notamment via la partenariat avec les Agences d’Emploi. (Voir encadré ci dessous)

Pour cela, à Moulins, chaque promotion de la Garantie Jeunes bénéficie de l’accompagnement d’une marraine/d’un parrain chef d’entreprise ou employeur du secteur non-marchand. Il/elle apporte directement sa connaissance du monde professionnel, ses conseils, permettant aux jeunes de mieux comprendre les attentes des employeurs.

De nombreuses interventions de partenaires. 

Au-delà de ce rapport au monde professionnel, les jeunes des promotions Garantie Jeunes bénéficient d'interventions d’un grand nombre de nos partenaires. Ces interventions peuvent traiter de la question des aides dans le cadre de la vie quotidienne :
-interventions des travailleurs sociaux de la Mission Locale concernant toutes les aides au logement, à la mobilité, des ateliers pour gérer son budget, etc
-un suivi santé (les jeunes accompagné(e)s en Garantie Jeunes bénéficient systématiquement d’une visite médicale gratuite par l’ISBA)
-intervention de la Consultation Jeunes Consommateurs – préventions des addictions – alcool, drogues, jeux vidéo etc.. ,
-de la sensibilisation aux maladies sexuellement transmissibles (avec l’association AIDES)
-sensibilisation au don du sang ( EFS)
-des questions des droits du citoyen (avec le Conseil Départemental d’Accès aux Droits de l’Allier) etc.. –
Ces prestations leur ouvrent le regard sur l’ensemble des ressources qu’ils peuvent avoir un jour à solliciter.


Sensibilisation au bénévolat.

Les jeunes connaissent assez peu le tissu associatif de leur territoire et ne se rendent pas compte de ce que cela peut leur apporter. Quelques temps d’activité au sein d’une association peuvent être aussi des formes de levier les aidant à retrouver confiance. Au sein de ses activités bénévoles, les membres de ces associations portent un regard valorisant sur l’implication des jeunes. D’autre part, les jeunes intégré(e)s au dispositif Garantie Jeunes sont souvent bénéficiaires d’aides associatives. Il peut s’avérer bénéfique qu’ils/elles se mettent à leur tour dans le rôle de «l’aidant ». Au contact de public confronté à des difficultés parfois plus poignantes que les leurs, c’est aussi pour eux une possibilité, de relativiser leur propre condition et de puiser de nouvelles ressources pour aller de l’avant. Cela peut leur permettre aussi de se créer un réseau. C’est pourquoi, dès le démarrage, nous avons travaillé avec Épisol – l’épicerie solidaire de Moulins, où des jeunes de la Garantie Jeunes font régulièrement des stages. De même, le Secours Catholique est intervenu auprès des jeunes de la Garantie Jeunes pour expliquer son action. Une intervention de la Croix-Rouge et une autre de l’Association des Paralysés de France (APF) sont aussi prévues prochainement.