Coup de projecteur sur notre antenne de Dompierre sur Besbre.

 La Mission Locale de Moulins est présente à Dompierre sur Besbre depuis 1993. Elle avait contractualisé avec la municipalité, une action qui comprenait la gestion et l’animation d’un Point Information Jeunesse (PIJ) ainsi que le développement et la dynamisation du quartier des Briffauts dans le paysage dompierrois.

La Mission Locale a contribué à la création de la Maison de l' Emploi.

Les projets de ce type se sont succédé depuis lors. Plusieurs chantiers d’insertion, orientés sur le domaine des métiers du bâtiment ont été mis en place. Ils ont notamment permis la rénovation de nombreuses maisons à « pans de bois », typiques du patrimoine local. Un de ces autres chantiers a eu pour objet la réhabilitation des bâtiments qui sont devenus « l’Espace Boudeville ». Cela a constitué le premier pas vers la création de la Maison de l’emploi inaugurée en 2001.
La présence d’une antenne permanente de la Mission Locale à Dompierre résulte aussi beaucoup de l’existence dès 2001, de projets visant le soutien et l’accès à l’emploi, lancés par la ville de Dompierre et la Communauté de Communes du Val de Besbre, co-financés par la Communauté Européenne. Il s’agissait de projets « PIC emploi Intégra » puis « PIC Equal These » et « PIC Equal - j’ai des idées ( GDID)».
En concertation avec ces deux entités et bien d’autres partenaires, la Mission Locale a été au cœur, tout au long de ces années 2000, de la mise en place d’une nouvelle synergie des acteurs du territoire en matière d’emploi et d’accompagnement visant à mutualiser les savoir-faire. C’est de cette mise en commun des compétences et des volontés qu’est née l’idée d’une maison de l’emploi et de la solidarité, précurseur de la Maison de l’Emploi.
Ce lieu s’est imposé comme le centre de nombreux projets et la mise en place d’actions novatrices telles que, par exemple, le dispositif EPI qui permettait de dynamiser et d’optimiser l’offre d’insertion sur un territoire.

Héritage de ce cheminement collaboratif : une forte synergie entre les acteurs. 

Cette forte culture de l’action partenariale se poursuit au travers du travail quotidien de Patricia Auzolle-Desmytter qui connaît le pays dompierrois, son tissu économique et l’ensemble des partenaires de l’emploi et de l’aide social de ce Sud – Est Bourbonnais. Conseillère Mission Locale permanente à Dompierre sur Besbre, elle assure ainsi un soutien indispensable aux jeunes dans leurs démarches d’accès à l’emploi. Ces derniers mois, elle a notamment contribué au recrutement de jeunes en Emplois d’Avenir et multiplie les contacts pour que d’autres puissent bénéficier de ce type de dispositif. Elle anime d’autre part une permanence à la mairie de Jaligny sur Besbre, une demie- journée par mois (1er mardi après-midi de chaque mois) et 1 journée par mois (dernier mardi du mois) au « Relais des services publics » du Donjon.

Patricia Auzolle-Desmytter nous parle de son métier :

« Ce qui est essentiel dans mon travail d’accompagnement des jeunes, c’est de leur permettre de prendre confiance en eux. Cela passe d’abord par une grande écoute, une juste compréhension de leur projet, de ce qu’ils « apportent avec eux « lorsqu’ils ( elles ) viennent me voir.. Ce peut être en effet aussi un questionnement concernant leur devenir ; mais c’est à moi de les amener à comprendre qu’il y a toujours quelque chose en eux à partir de quoi il est possible de construire un projet de vie …
Ensuite, à moi de les aider à inscrire ce projet dans la réalité en m'appuyant sur différents soutiens et structures qui peuvent permettre à ce jeune de rendre son projet effectif, ou tout au moins dans un premiers temps de tester la validité d’une aspiration, au contact direct d’un environnement de travail par un stage, diverses immersions en entreprises ou une séquence de formation. Je travaille en collaboration avec les entreprises du secteur mais aussi les collectivités et les associations. Le travail en partenariat est indispensable. La jeunesse est une richesse pour un territoire et sa diversité fait que chaque jour est différent; j'essaye de leur apporter le maximum pour qu'ils avancent dans leurs projets mais ce qu'il y a de sûr c'est qu'ils m'apportent aussi beaucoup. »